HOMMAGE AU PÈRE HECTOR LÉGER, C.S.C. - ANCIEN CURÉ

50 ans de vie religieuse - 1931-1981

Notre seul ancien curé encore vivant nous honorera de sa présence durant les fêtes du bicentenaire. Bien qu'il n'ait été curé à la paroisse que trois ans (1949-1952), le Père Léger s'est toujours intéressé au progrès de notre paroisse. Pendant son long terme de supériorat dans la Province acadienne de Sainte-Croix, il portait à coeur le bien-être spirituel des paroissiens de toute la Vallée: le Père Léger a l'honneur d'avoir accompagné la destinée de la jeune province depuis sa formation en vice-province en 1945, jusqu'à sa désignation en province en 1958. Ce n'est qu'en 1968 que le Père Léger cessait ses fonctions de supérieur de la province pour prendre un repos mérité.

Père Hector Léger, c.s.c.

Le Père Hector Léger est né à Renaud's Mill (paroisse de Saint-Antoine-de-Kent) le 18 janvier 1911. Après ses études à l'école du village, il fréquenta l'Université Saint-Joseph de 1922 à 1930, obtenant son baccalauréat ès art avec très grande distinction. Entré au noviciat des Pères de Sainte-Croix à Ste-Geneviève le 15 août 1930, il faisait sa première profession religieuse l'année suivante: il fête donc cette année son cinquantième anniversaire de vie religieuse, le 15 août.

Professeur de philosophie au Collège de Saint-Laurent l'année après son ordination, le 2 février 1935, il vient enseigner pendant cinq ans à son alma mater (philosophie et sciences). Ayant reconnu ses qualités de pédagogue et de formateur religieux, ses supérieurs le nomment professeur à la maison de théologie en 1941: il en diviendra le supérieur en 1943, le début de sa vie comme supérieur des religieux. II sera supérieur à l'Université Saint-Joseph de 1944 à 1948, puis il prend une année de repos à la Paroisse Saint-Thomas. Ayant pris goût au ministère paroissial, il se nomme curé l'année suivante et y demeurera jusqu'en 1952. À ce moment la jeune province des Pères de Sainte-Croix prend de l'essor; le supérieur provincial a besoin de plus de temps pour diriger ses distinées. De 1952 à 1966, il dirigera la province du presbytère de Pré-d'en-Haut, assistant son proche collaborateur, le Père Azarias Massé, qui cumulait la charge d'économe provincial. Les paroissiens de Pré-d'en-Haut et de Saint-Thomas se rappellent encore le prêtre priant et accueillant que fut le Père Léger. On le consulte encore à la résidence de Moncton où il vit une semi-retraite fort active depuis qu'il a eu des troubles de santé. Après la fin de son long terme de 23 ans comme supérieur provincial, en 1968, le Père Léger est devenu l'aumônier de la maison-mère des Religieuses Notre-Dame-du-Sacré-Coeur à Moncton. II y a continué son travail jusqu'en 1979 au moment de sa maladie. Présentement il assiste le P. Léonard Gaudet dans la même tâche.

Les paroissiens de Saint-Thomas de Memramcook et de la Vallée profitent de l'occasion pour remercier un ancien curé dévoué et estimé; ils lui souhaitent longue vie heureuse et un ministère toujours fructueux. Merci Père Léger.