ÉCOMUSÉE du PATRIMOINE de MEMRAMCOOK

La Passe-pierre

<La Passe-pierre

Les premiers Acadiens préférèrent s’établir près des marais qu’ils asséchaient habilement en érigeant des levées et des aboiteaux.
Dans ces marais se trouvaient plusieurs herbes comestibles ou médicinales que les Acadiens utilisaient, les ayant déjà connues en France ou encore en ayant appris leur valeur nutritive ou thérapeutique de leurs amis autochtones, les Mi’kmaq.
Une des herbes comestibles les plus populaires que l’on cueille encore aujourd’hui à Memramcook se nomme Passe-Pierre. Il s’agit d’une herbe courte et épaisse poussant en touffes et ayant un goût passablement salé. On peut la manger à l’état frais et, anciennement, on la conservait dans une saumure dans des « croques », espèces de cruches en terre cuite.
Durant l’hiver, nombreux sont nos ancêtres acadiens qui se rassasiaient d’un repas à la Passe-Pierre et à la viande de porc salée.


Voici les commentaires de Gustave Gaudet sur la passe-pierre dans son livre LA VALLÉE DE MEMRAMCOOK : HIER - AUJOURD'HUI .