ÉCOMUSÉE du PATRIMOINE de MEMRAMCOOK

La Pointe-à-l'Ours

Monument des pionniers

À l'occasion du Congrès mondial acadien de 1994, un monument commémoratif fut dévoilé à College Bridge en présence des Dupuis de la Louisiane, du Québec et de la région afin de souligner les efforts de colonisation des premiers arrivés de la région.

L'inscription du monument, reproduite ici en entier, en donne la signification.

HOMMAGE À NOS ANCÊTRES

LA POINTE À L'OURS

EN CE LIEU AUTREFOIS APPELÉ POINTE À L'OURS
VINRENT SE RÉ-ÉTABLIR, EN 1770,
UNE DEMI-DOUZAINE DE FAMILLES ACADIENNES
LIBÉRÉES DU FORT EDWARD À PIGIGUIT (WINDSOR).

EN VOICI LES CHEFS :
MICHEL DUPUIS, SON FILS JOSEPH,
SON GENDRE JEAN-BAPTISTE LANDRY
ET SON COUSIN RENÉ LANDRY;
PUIS PIERRE-BENJAMIN BOURGEOIS
ET RENÉ RICHARD DIT "BEAUPRÉ".

SITUÉ OÙ DES RICHARD ET ROBICHAUD
AVAIENT FONDÉ UN PREMIER VILLAGE
CETTE NOUVELLE COLONIE VINT CONSOLIDER
LA RECOLONISATION DE MEMRAMCOOK.

L'ancienne Pointe-à-l'Ours, une désignation d'avant le Grand Dérangement, sera connue vers la fin du dix-neuvième siècle comme le village de College Bridge. Cette dernière appellation apparaît après la construction d'un pont en face du collège en 1881, suivie par l'érection d'une gare ferroviaire qui portait le même nom. Ce pont permettait un accès direct au village de Saint-Joseph et au Collège du même nom, évitant un grand détour.