ÉCOMUSÉE du PATRIMOINE de MEMRAMCOOK

Le charivari

Le charivari

Vieille de plusieurs siècles, la coutume du charivari se pratiquait dans divers pays européens et arrive en Acadie avec nos ancêtres français. À Memramcook, elle était répandue dans tous les villages de la région.
Le charivari était une activité qui visait à sanctionner à l'aide de bruits discordants les individus ayant négligé les conventions sociales de leur milieu et, dans le contexte traditionnel acadien, surtout lors de mariages.
Les raisons pour commencer un charivari étaient multiples : un remariage trop hâtif, un mariage de personnes originales ou antipathiques au village, une union de gens « qui se croyaient », une absence de noces, ou, s'il y avait noces, une sélection dans les invitations ou un refus de laisser danser.
De toute cette liste, il semble que l'absence de noces était le principal motif invoqué pour déclencher un charivari.