ÉCOMUSÉE du PATRIMOINE de MEMRAMCOOK

Le village du bonhomme Gould

Né en 1787, à Nanpanne, en Nouvelle-Écosse, Isidore à François Doiron épousa Marcelline Cormier de Memramcook et vers 1815 ils déménagèrent chez les parents de Marcelline dans la région du Taylor Village d'aujourd'hui.
En 1820, Isidore soumet une demande au gouvernement pour une terre au Village-du-Bois; finalement, en 1825, le gouvernement lui accorde le titre de sa propriété et Isidore peut y vivre en toute sécurité.
Isidore Doiron, pour une raison quelconque, vint à porter le sobriquet Bonhomme qui bientôt prenait l'appelation Bonhomme Gould de sorte que ses descendants héritèrent le nom de famille Gould au lieu de Doiron.
Muni d'une forte personnalité, Isidore exerçait une certaine influence dans cette nouvelle colonie de Memramcook qu'éventuellement on vint à appeler le Village-de-Bonhomme ou encore le Village-du-Bonhomme-Gould, même s'il n'en était pas le fondateur.

<Le village du bonhomme Gould

Dans certains documents de l'époque, on constate que les Anglais identifiaient Isidore comme Bonom, ou Bonum, et le village comme Bonum Settlement ou encore Bonum Gould Settlement.
Plusieurs années après la mort d'Isidore, en 1888, un bureau de poste fut inauguré au Village-du-Bois et le gouvernement fédéral lui donna comme nom officiel « bureau de Gouldville », dénotant ainsi la continuité de cette désignation. Avec le temps les deux noms de cette région de Memramcook, Village-du-Bois et Village-du-Bonhomme-Gould, devinrent de moins en moins populaires.
On peut le constater par cet extrait du journal l'Évangéline de juin 1899 qui disait que « nous sommes heureux d'apprendre que le nom du Village de Gouldville vient d'être changé en celui de Memramcook-Est».
Après la construction de l'église Notre-Dame-de-Lourdes, on dénotait de plus en plus ce village comme le village de Lourdes.
L'histoire de Memramcook-est, l'ancien Village-du-Bois, ne serait pas complète sans mentionner l'importante contribution de l'un de ses pionniers, le BONHOMME GOULD.