DÉSIGNATION DE LA CHAPELLE SAINTE-ANNE
COMME SITE HISTORIQUE PROVINCIAL


Reproduction d'un article paru dans
le Volume 13, No 1, des Cahiers de la Société historique de la vallée de Memramcook
en avril 2002


LA CHAPELLE SAINTE-ANNE

Construction - Érigé sur le mur sud (avant) de la chapelle, ce panneau nous raconte les origines de la chapelle.

Rénovation - Environ 150 ans après sa construction, on se rend compte que la chapelle est en état de détérioration et la Société Historique, grâce en grande partie aux efforts soutenus de Robert Léger, commence des démarches pour la restaurer.

Le 19 juin 1989, l’église de Beaumont est désignée un site historique, “étant la chapelle la plus ancienne à l’usage du culte pour les Micmacs du Nouveau-Brunswick et commémorant une oeuvre de collaboration entre les Micmacs et les Acadiens du 19ième siècle.(Roland Beaulieu, Ministre du Tourisme)

Le 11 juillet 1989, un projet fédéral permet à la Société d’amorcer les travaux de restauration.

Le 23 juillet 1989 la Société dévoile une plaque commémorative déclarant la chapelle Sainte-Anne site historique provincial. Y sont présents, entre autres, Edmond Babineau, président de la Société, Gilbert Finn, lieutenant-gouverneur, le chef Mi’Kmak Bernard et Robert Léger, Vice-président de la Société et initiateur du projet.



Les travaux de restauration ont été possibles grâce à un fonds d’au-delà de $10,000, recueilli par divers moyens y compris des dons d’individus et d’industries, un marcheton, un marché aux puces de la réserve indienne Point Folly, une soirée musicale ainsi que des quêtes aux sorties d’église.

Les participants du Marcheton


La chapelle avec son vieux clocher à gauche et son nouveau clocher à droite.

Depuis le 18 février 1997, Le Comité Fonds Beaumont* s'ocupe des activités et de l'administration de la Chapelle Sainte-Anne.

*aujourd'hui : Comité Beaumont