Société Historique de la Vallée de Memramcook

Volume 8 no 3, décembre 1997

Volume 8 no 3, décembre 1997TABLE DES MATIÈRES

Mot de la présidente

Cahiers disponibles

Coupon-Cotisation

Le Coin des échanges

Maîtres d'école à Memramcook

Carte de Walling 1862

Il y a soixante ans

Biographie: Marie Joséphine LeBlanc

Société du Monument Lefebvre

Généalogie suite des Auffrey

Règles pour les paroissiens de Memramcook

Recettes à la mode de 1900 31

Généalogie - suite des Léger

Chapelle Ste-Anne de Beaumont

Document 1793 - Achat de terrain

Établissement d'églises à Memramcook

Comité de généalogie

Liste de Membres

Équipe des Cahiers

*************************************** 

MOT DE LA PRÉSIDENTE

 

Chers lecteurs et chères lectrices,

 

Une autre année se terminera bientôt.  Il me semble que les années se déroulent de plus en plus vite.  C’est peut-être l’âge!!

 

Un nouveau comité de généalogie s’est joint à nous comme vous le verrez dans les pages à venir.  Nous avons aussi fait l’achat d’un ordinateur.  Nous pourrons peut-être le mettre à la disposition de recherchistes à l’avenir, pour le moment nous nous en servirons pour faire la mise en page des Cahiers et mettrons notre inventaire sur diskettes.

 

Nous avons eu un Brunch et une vente de pâtisseries en guise de levées de fonds.  Les deux événements se sont bien déroulés.  Un gros merci à tous ceux qui nous ont encouragé nos efforts et aussi un gros merci au comité des dames qui ont mis sur pied ces activités.

 

Nous avons aussi ouvert notre nouvelle salle d’exposition au public le dimanche 16 novembre 1997 et plusieurs sont venus nous visiter.  L’été prochain nous pourrons peut-être ouvrir nos portes au public pendant toute la saison et nous vous encourageons de nous donner ou de nous prêter des objets que vous avez en possession et qui ont un aspect historique pour la Vallée.


Pendant que nous sommes dans les remerciements, il ne faut pas oublier le comité de rédaction des Cahiers.  Mme Aurélia Gaudet s’y est mise corps et âme encore une fois et elle a trouvé des collaborateurs qui ont préparé des articles intéressants.  Si vous avez des commentaires ou des idées pour les Cahiers à venir nous serons heureux de les recevoir et de les inclure dans nos prochaines publications.

 

Nous souhaitons à tous de très belles fêtes de Noël et nos meilleurs voeux pour une nouvelle année remplie de paix, santé et prospérité.

 

Patricia Utley, Présidente

 


CAHIERS DE LA

SOCIÉTÉ HISTORIQUE

DE LA VALLÉE DE

MEMRAMCOOK INC.

ENCORE DISPONIBLES

 

 

Vol. 1, No 1                                         Vol. 1, No 2

Vol. 2, No 1                                         Vol. 2, No 2

Vol. 3, No 2                                         Vol. 4, No 1

Vol. 5, No 1                                         Vol. 5, No 2

Vol. 6, No 1                                         Vol. 6, No 2

Vol. 6, No 3 - Vol. 7, No 1                  Vol. 7, No 2

Vol. 7, No 3                                         Vol. 8, No 1

Vol. 8, No 2

 

Les copies des volumes 1 à 6 No 2 disponibles se vendent à 3 $ chacune.  Les copies des volumes suivants se vendent à 5 $ chacune.

 

Veuillez adresser vos commandes à l’adresse suivante:

SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE LA VALLÉE DE MEMRAMCOOK INC.

C.P. 49

SAINT-JOSEPH, NB

E0A 2Y0

 


COUPON

COTISATION-CADEAU

 

Veuillez faire parvenir aux personnes dont le nom suit, la carte de membre d’un an et les Cahiers de la Société Historique de la Vallée de Memramcook Inc. pour l’année en cours.

 

Cadeau(x) à:

 

__________________________________________________________

__________________________________________________________

 

Ci-joint, veuillez trouver la somme de ________$ pour cotisation.

 

Signé:  ______________________________________

 

Tarif:

Régulier            15,00 $ (Can.) 20,00 $ (U.S.)

Étudiant            5,00 $ (Can)   10,00 $ (U.S.)

Membre à vie   300,00 $

Institutions ou organismes                      30,00 $ (Can.)

35,00 $ (U.S.)


LE COIN

DES ÉCHANGES

 

Nous continuons toujours les échanges avec d’autres associations dont les buts sont semblables aux nôtres.  Si vous avez des suggestions d’associations avec qui nous pourrions faire des échanges, veuillez nous les faire connaître.

 

Ven’d’est, No 75 1997 a un article sur l’émeute dans la Péninsule acadienne pour garder leurs écoles ouvertes.  On y trouvera aussi un spécial de retrouvailles “St. Martinville une fenêtre sur l’histoire acadienne”.

 

Contact-Acadie, Bulletin du Centre d’études acadiennes No 28, printemps 1997 dans lequel nous retrouvons des rapports des archives de folklore et d’histoire orale, des archives du CUM et du secteur de généalogie

 

Les Cahiers de la Société historique acadienne Vol. 28, nos 2 et 3 1997 où l’on parle des missionnaires de l’ancienne Acadie ainsi que les différentes congrégations religieuses en Acadie.

 


MAÎTRES D’ÉCOLE À MEMRAMCOOK

(SUITE)

 

Les premiers maîtres d’école à Memramcook seraient arrivés au tout début des années 1800, soit une trentaine d’années après la fondation.  Selon la tradition orale - que Placide Gaudet a cueuillie dans le dernier quart du 19e siècle chez les anciens de Memramcook - ces pionniers seraient un dénommé Desprez, qui aurait enseigné au Village-des-Cormier de 1803 à 1806, et Frédérique Dupont, entre 1812 et 1820, tous deux natifs de la France.  Ce n’est que récemment que des recherches ont permis la mise à jour de la signature de Frédérique Dupont, jusqu’alors demeurée inconnue.1

 

Frederique Dupont

 

Pendant le premier quart du 19e siècle, près d’une douzaine de ces étrangers s’établiront et enseigneront dans la Vallée.  Il faut se rappeler qu’à l’époque, Memramcook était la plus peuplée et de loin la plus prospère des régions acadiennes des Maritimes.  Elle était forcément un pôle d’attraction pour les maîtres d’école et une population assoiffée d’éducation.  Certains de ces maîtres d’école ambulants - de même que d’autres qui enseignaient dans les villages acadiens d’alors - avaient servi dans les armées napoléoniennes.

 

Un document inédit nous apprend que dans les années 1820, pas moins de trois maîtres d’école venus de France, enseignent dans la Vallée:  Félix Pépin (1760-1828), Hypolite Carbonnel de Beaumanoir (v1780-v1830) et Jean Leménager (1796-1862) 2.

 

En 1844, il y a cinq maîtres d’école dans la Vallée de Memramcook, soit Rosalie Cormier, 40 ans, François Léger, 32, David Thibodeau, 24, Eustache Melanson, 24, et Louis Richard, 22.  En 1860, la vallée compte une dizaine d’écoles, comprenant l’Académie du Père LaFrance.  Les enseignants sont Florien, Maximin Richard, Dominique (Auffrey?), François Léger, Hypolite Gaudet, Vital Maillet, Dominique, Jérôme Belliveau, Thomas LeBlanc, Louis O’Deligny et John Friel 6.

 


En 1862, la maison de Pierre dit Poussière (v1780-1862) et Marie Cormier (v1782-1863) est située à l’ouest du chemin qui mène à La Hêtrière.  Vis-à-vis à l’est du chemin se trouve une école, comme l’indique la carte de Walling, dressée d’après le recensement de 18614.  Cette école acadienne, “déjà vieille et abandonnée en 1900”, appelée alors “le tet à Falan”,5 serait une des premières de la Vallée de Memramcook.

 

 

Régis Brun

Octobre 1997

 

Notes

 

1.         Musée du Nouveau-Brunswick, Fonds Chandler, Box A-R, Shelf 67, Testament de Charles LeBlanc, 1818; Centre d’études acadienne, A2-1-5.

 

2.         Archives provinciales du N.-B. Westmorland County Probates, Court Records, RS 74, 1928, Testament de Félix Pépin.  R.W. Hale, Early New Brunswick Probate Records, 1785-1835, Heritage Book, 1989, p. 351-2.

 

3.         Ibid. Centre d’études acadiennes (CEA). #949. Livre de fabrique, Memramcook.  Recensement de Memramcook, 1826;  “Hippolyte de Beaumanoir School master”.

 

4.         Registre paroissial de Memramcook, 1828, S. 10 Félix Pépin.

 

5.         CEA, Carte de Walling, 1862, d’après le recensement de 1861.

 


6.         L’Éducation dans la Vallée de Memramcook, Cahiers de la Société historique de la Vallée de Memramcook, vol. 7, no 3, août 1996, p. 10 “Tet à Falan”, soit Fénélon Léger.  Informateur:  Jude Gaudet, Memramcook.

 

6.         CEA. #F517. Province of New Brunswick, Dept. of Education, School Inspectors Reports, 1844-45, 1860.

 


CARTE DE WALLING 1862 SELON LE RECENSEMENT DE 1861

 

Nous ne présentons que la partie de cette carte couvrant le village de la Hêtrière où la colonisation sur les “terres hautes” commença en 1817.  Ensuite nous réimprimons en épelant les noms en français.



Finalement une liste non complète des habitants de ce village avec leur âge en 1861.

 

Marcel Léger, 39 ans    Pierre Richard, 33 ans

Rosalie Léger, 33 ans   Hipolite Gaudet, 23 ans

Amand Léger, 33 ans   Sarah, 23 ans

Rosalie LeBlanc, 39 ans            David Gaudet, 73 ans

Pierre Léger, père, 82 ans

Marguerite Babineau, 68 ans

Marie Cormier, 80 ans  Sylvain Gaudet, 32 ans

Pierre Léger, fils, 41 ans           Osite LeBlanc, 32 ans

Blanche Bourque, 41 ans

Laurent LeBlanc, 50 ans

Patrick McGinley, 57 ans          Joseph LeBlanc, 41 ans

Sarah O’Neil, 44 ans    Donat LeBlanc, 21 ans

Placide Cormier, 55 ans

 


IL Y A SOIXANTE ANS ...

 

En 1937, à l’occasion de l’arrivée de S.E. Mgr. L.-J.-Arthur Melanson, premier archevêque de Moncton, le journal L’Évangéline publiait, en date du 25 février, des notes chronologiques de la paroisse Saint-Thomas de Memramcook.  Il n’est pas question ici de reproduire cet article, seulement le dernier paragraphe.  “La cure est desservie depuis août 1934 par le R.P. Eugène Daoust, c.s.c., actuellement assisté, comme vicaires, par les R.R. P.P. Jean-Baptiste Plouffe, c.s.c. et Joseph Martin, c.s.c.”.

 

Il est intéressant de lire la liste des congrégations, sociétés et autres, de Memramcook, qui ont salué l’arrivée de Mgr Melanson avec joie.  On vous présente une reproduction intégrale.

 

Aurélia Gaudet



BIOGRAPHIE

 

MARIE JOSÉPHINE LEBLANC

1889 -

 

Marie Joséphine LeBlanc est née le 14 novembre 1889 au Lac de Memramcook.  Fille de Adolphe D. LeBlanc et de Delphine Belliveau, elle fut baptisée le lendemain 15 novembre par le Rév. L.J.O. Lecours c.s.c. à l’église Saint-Thomas de Memramcook.  Son parrain était Antoine LeBlanc, sa marraine Mélessé LeBlanc.

 

Marie Joséphine a commencé l’école primaire à l’École du Lac.   Étant l’aînée des filles de sa famille, elle a quitté l’école pour aider sa mère aux travaux du ménage, de la cuisine et du jardin.  Elle a plus tard travaillé comme ménagère chez E. McManus à Memramcook.

 

Les parents de Marie Joséphine ayant déménagé à Moncton où ils gardaient des pensionnaires, c’est là que Marie-Joséphine a rencontré son futur mari, Philomon LeBlanc.  Il travaillait au C.N. comme “carman”.  Ils se sont épousés le 19 septembre 1910 à l’église Saint-Bernard de Moncton.  C’est le Rév. Père Dismas LeBlanc qui officiait.  Les témoins étaient Denis Bourgeois et Tildé LeBlanc.


Philomon et Marie Joséphine ont construit leur maison à St-Anselme où ils ont élevé leur famille de huit enfants (5 filles et 3 garçons) dont six sont encore vivants.  Ils y ont demeuré jusqu’à 1963 au décès de Philomon.  Par après, Marie Joséphine a résidé chez deux de ses filles jusqu’à 1993.

 

Elle réside maintenant à la Villa Providence à Shédiac.  Elle a toujours bon appétit et peut encore se promener en chaise roulante de ses propres forces.

 

Marie Joséphine a célébré ses 108 ans le 14 novembre dernier.  Félicitations et bons voeux à cette dame.

 

Yvonne Fougère

sa fille



GÉNÉALOGIE

 

LES AUFFREY (Suite)

 

Alfred Auffrey m. à Hermance Gaudet. 

 

Enfants: 

1.         Joseph Ernest WALTER né le 17, baptisé le 21 décembre 1919 par le Père Joseph Fiset, c.s.c., à St-Thomas.  Parrain et marraine:  Maximin Auffrey et Mme Philippe Auffrey.  Marié le 6 juin 1950 à Pré d’en Haut à Marie Julienne THÉRÈSE LEBLANC, fille de Stanis et Julie Gosselin, née le 6 avril, baptisé le même jour à St-Thomas par le Père Paul Dufour, c.s.c.  Parrain et marraine: Aurel LeBlanc et Marie Anne LeBlanc.  Les témoins de leur marriage étaient Alban Auffrey et Alma LeBlanc officié par le Père E.A. Massé, c.s.c.  Leurs enfants:  Donald, Joanne, Paulette et Janice.

 

2.         Marie Anita née le 28 février, baptisée le 5 mars 1921 à St-Thomas par le Père Hyppolite LeBlanc, c.s.c.  Parrain et marraine:  Éloi Gaudet et Irène Gaudet.  Elle est décédée le 29 septembre, inhumée le 1 octobre 1921.

 

3.         Marie Dora Flora née le 14, baptisée le 19 février 1922 à St-Thomas par le Père Benjamin Lecavalier, c.s.c.  Parrain et marraine:  Antoine et Mélindée Auffrey.  Mariée le 30 juillet 1946 à Pré d’en Haut par le Père E.A. Massé, c.s.c. à John Léger fils de Mathias et Edmée Léger de Sackville, né le 23 août 1917.  Les témoins étaient Fred Léger et Rita Léger.  Leurs enfants:  Robert, Peter.

 

4.         Alva Edmée née le 2 avril, baptisée le 3 avril 1923 à St-Thomas par le Père Hyppolite LeBlanc, c.s.c.  Parrain et marraine:  Arthur Auffrey et Anna Bourgeois.  Elle est célibataire

 

5.         Marie Germaine née le 13 juin, baptisée le 16 juin 1924 à St-Thomas par le Père Hyppolite LeBlanc, c.s.c.  Parrain et marraine:  Aurel Bernard et Marie

Robichaud.  Elle est célibataire.

 

6.         Joseph Sirois Alban né le 24, baptisé le 26 avril 1926 à St-Thomas par le Père Honoré Lapointe, c.s.c.  Parrain et marraine:  Émile Gaudet et Euclida Belliveau.  Marié le 14 octobre 1957 à St-Thomas par le Père Arcade Goguen, c.s.c. à Éva Bourgeois, fille de Jean-Marie et Adéline Cormier, née le 15 avril 1936.  Témoins:  Aurel Belliveau et Florine Bourgeois  Leurs enfants:  Denise, Michel Simonne, Louis, Marcel.

 

7.         Marie Hermence Aline née le 4 novembre 1927, baptisée par le Père Paul Dufour, c.s.c. à St-Thomas.  Parrain et marraine:  M. et Mme Clarence Melanson.  Mariée le 29 janvier 1951 à Pré d’en Haut à Mélas Richard fils de Mélas Richard et Emélie Gautreau par le Père E.A. Massé, c.s.c.  Mélas est né le 30 octobre 1921, baptisé par le Père Hyppolite LeBlanc, c.s.c.  Les témoins au marriage:  Alban Auffrey et Marguerite Gautreau.

 

8.         Joseph Euclide Francis né le 17 juin 1929, baptisé le 22 juin 1929 à St-Thomas par le Père Dismas LeBlanc, c.s.c.  Parrain et marraine:  John et Evéline Auffrey.  Marié à Saint Jacques de Scoudouc à Marie Bourque née le 24 avril 1938, fille de Eddie et Rosée Belliveau (décédée le 13 décembre 1987), par le Père Cajetan Poirier le 30 août 1958.  Les témoins étaient:  Valerie, Yvette et Florence Bourque.  Leurs enfants:  Francine, Colombe, John, Charlene.

 

9.         Marie Albertina Ella née le 6 octobre 1930, baptisée le 8 octobre 1930 à St-Thomas par le Père Walter J. Gendreau c.s.c.  Parrain et marrain:  Alfred LeBlanc et Fernande Gaudet.  Elle est célibataire.

 

10.       Joseph Clarence Alfred né le 17 février 1932, baptisé par le Père Walter J. Gendreau, c.s.c. à St-Thomas.  Parrain et marraine:  Jean-Baptiste Cormier et Marie J. Gaudet.  Marié le 2 juillet 1960 en l’église Sainte-Thérèse de Dieppe à Annette Cormier, née le 1 janvier 1933, fille d’Abel et Marie Cromier de l’Anse des Cormier.  Leurs enfants:  Lise, Marc et Gisèle.


 

11.       Marie Andréa Edna née le 5 septembre 1933, baptisée par le Père Joseph Fiset, c.s.c. à St-Thomas.  Parrain et marraine:  Walter et Flora Auffrey.  Mariée le 18 août 1956 à Lorenzo Léger, né le 26 décembre 1923, à Pré d’en Haut, fils de Lucien Léger et Evangéline LeBlanc, par le Père E.A. Massé, c.s.c.  Les témoins:  Robert LeBlanc et Marie Auffrey

 

12.       Marie Colombe née le 24 juillet 1935, baptisée par le Père Joseph Fiset, c.s.c. à St-Thomas.  Parrain et marraine:  Emery LeBlanc et Alva Auffrey.  Mariée le 12 juillet 1958 à Camille Bourgeois, né le 15 novembre 1931, fils de Thadée Bourgeois et Jeanne Bourgeois par le Père E.A. Massé, c.s.c.

 

13.       Joseph Henri né le 30 décembre 1937, baptisé le 1 janvier 1938 par le Père Eugène Daoust, c.s.c.  Décédé le 17 janvier 1938.

 

(À suivre)

 


RÈGLES POUR LES PAROISSIENS DE MEMRAMCOOK

 

Pour les bancs de l’Église de Memramcook, 25 mars 1810 par le Père F. Ciquard prêtre missionnaire paru dans le Moniteur Acadien.

 

Quoique depuis longtemps je connais la négligence et le peu d’exactitude de plusieurs d’entre vous à s’acquitter de leur devoir de chrétien envers Dieu et l’Église, je pensais cependant et je m’étais même persuadé que vous ne porteriez jamais la négligence pour ne pas dire l’impiété à ne pas payer exactement, je ne dis seulement votre dîme, mais les droits de votre pauvre église que plusieurs de vous lui refusent ou ne lui payent qu’à la force et avec peine.

 


Tandis que chaque bon chrétien devrait se faire un devoir de religion comme un sujet de mérite et d’honneur de donner avec plaisir et gratuitement de temps en temps quelque chose de son bien et selon son moyen à son église, par zèle pour son salut et pour la maison de Dieu, à qui tout ce que nous avons appartient.  Faut-il qu’il y ait parmi vous un si grand nombre que, par je ne sais quelle impiété et endurcissement refusent, négligent, retardent de lui payer ce qui lui est si justement dû, et qui par ce retard et cette négligence, à payer dans le temps ce qu’ils lui doivent, lui font perdre une partie de ce qui lui revient et ce qu’elle devrait percevoir, et causent par là des murmures, des contestations, des parlements et des plaintes désagréables. 

 

En un mot leur mauvaise conduite et leur négligence à faire leur devoir, causent mille sortes de péchés, dont ils répondront au jugement de Dieu.  Il faut avoir bien peu, je ne dis pas seulement de religion, mais même bien peu d’honneur et de probité pour ne pas se faire un devoir de payer dans le temps exactement les droits de l’église, et c’est vouloir se faire passer mal pour un rien parmi le monde et pour un homme qui n’a pas grand honneur et ne mérite pas grand confiance. 

 

Vous devez comprendre assez, mes frères, de quoi je veux parler ici, c’est des bancs de votre église ou plutôt de la manière indigne et négligente, dont ils sont payés et ont été payés même de tout temps par plusieurs d’entre vous qui loin de rougir de honte d’en agir ainsi envers l’église semblent même par un esprit d’impiété et d’irréligion, se faire un plaisir de leur entêtement et de leur négligence, qui les rend partout méprisables. 

 


Si de pareilles gens pensaient un peu en honnêtes hommes et en chrétiens, ils chercheraient à se conformer aux autres, au lieu de se distinguer par des travers qui les rendent ridicules et méprisables.  Ces personnes ignorent-elles que de retenir le bien de l’église ou de ne pas payer ses droits est un double péché en ce que c’est un vol et un sacrilège.  Je dis un vol, car vu la manière dont les bancs de votre église sont payés, je mets en fait qu’elle a perdu beaucoup et qu’elle n’a pas reçu tous ses droits et que plusieurs d’entre vous, s’ils voulaient mettre la main sur leur conscience, et se juger eux-mêmes, comme Dieu les jugera, pourraient avouer qu’ils sont beaucoup redevables à l’église à compter les années depuis la mort du défunt M. LeRoux.  Mais il en est en cela, comme de la dîme, plusieurs se font une conscience fausse et criminelle.  Ils ne courront pas pour prendre le bien d’autrui de peur d’être déshonorés ou punis, mais ils ne se feront pas grand peine ni grand scrupule de le retenir quand ils pourront le faire sans être connus ni poursuivis.

 

C’est donc pour vous empêcher de faire ce mal et de faire perdre les droits et revenus de votre église, qu’à la demande, et au consentement et désir des marguilliers, j’ai cru devoir faire et publier ce règlement pour le payement des bancs afin que chacun ne fasse pas désormais comme par le passé, à sa fantaisie et à son caprice, mais suivant la règle et les lois, car, je prétends tous vous ramener au même devoir puisque vous avez tous les mêmes obligations.

 

(Signé) F. Ciquard, ptre miss.

 


RECETTES À LA MODE DE 1900...

 

POUR FAIRE DES BEIGNES

 

Un morceau de beurre

Une tasse de sucre, 1 oeuf, 1 tasse de lait

1 cuillerée de soda, 2 cuillerées de crème de tartre, de la farine pour l’épaissir

Cuire dans le saindoux

 

POUR DU PAIN

 

Prendre 3 patates cuites bien pilées

Mettre 1 tasse de levain à deux heures de l’après-midi

À 6 heures du soir détremper le pain

À 9 heures boulanger la pâte

À 4 heures le matin, mettre le pain dans les plats

 

POUR FAIRE DU PAIN DOUX (GÂTEAU)

 

3 tasses de sucre

du beurre

3 oeufs

2 tasses de lait

1 cuillerée de soda à pâte

3 cuillerées de crème de tartre

2 tasses de raisins

de la farine pour épaissir


 

PAIN DE NOCE

 

2 tasses de sucre

1 tasse de beurre

5 blancs d’oeufs

1 tasse de lait

1 cuillerée de soda

2 cuillerées de crème de tartre

4 tasses de farine


 

BISCUITS À LA MÉLASSE

 

1 tasse de mélasse

2 cuillerées de beurre

1 cuillerée à table de gingembre

1 cuillerée à table de soda

½ tasse d’eau chaude

de la farine pour l’épaissir

Rouler la pâte mince

Cuire avec un bon feu


 

PETIT PAIN POUR DÉJEUNER

 

3 oeufs, 1 tasse de lait

1 cuillerée à table de beurre fondu

du sel

2 cuillerées à thé de crème de tartre

Faites une pâte comme pour des crêpes

Faites cuire au four

Quand il est cuit, mangez avec de la crème fouettée ou du sirop


 

BOEUF RÔTI À LA MODE

 

Prenez un morceau de boeuf de 4 à 6 pouces d’épaisseur

Faites plusieurs petites ouvertures dans la viande avec un couteau, de part en part

Prenez un morceau de gros lard, roulez dans le poivre et du clou

Mettre dans un plat qui ferme bien, faites cuire à la vapeur pendant 3 heures

Quand il est cuit, épaissir la sauce qui reste avec de la farine


 

 

 

COMMENT FARCIR DU POISSON

Faites ramollir du pain dans de l’eau froide:  égouttez.  Mettre une cuillerée de beurre fondu, du sel, du poivre, 2 oeufs crus.  Mélangez.

Emplissez le poisson de cette préparation et cousez-le.  Mettez dans un plat.  Ajoutez un peu d’eau, un morceau de beurre.

Cuire 40 ou 50 minutes.

 


GÉNÉALOGIE

DE

JACQUES LÉGER

 

Suite

 

QUATRIÈME GÉNÉRATION

 

Joseph dit P’tit Houppe Léger, 1750-1815, m. 1775 Marguerite Maillet, n. 1755.

 

Enfants:            Charles 1775-1841, m. 1799 Apolline

Bourque (1777-1845);

Marie 1777, m. 1795 Joseph Gautreau;

Simon Léger 1780-1852, m. 1803; Henriette LeBlanc (1803-1886);

François 1781-1843, m. 1805 Blondine Dupuis;

Etienne 1782-1846, m. 1810 Pélagie Arsenault (1791-1866);

Apolline 1784-1861, m. 1806 Sylvain Cormier (n. 1784);

Amable 1785-1860, m. 1806 Euphrosine LeBlanc (1789-1890);

Thaddée 1791-1872, m. 1816 Marie LeBlanc (1797- 1876);

Jean n. 1797, m. 1820 Henriette Cormier;

Joseph n. 1805, m. 1831 Marguerite Surette;

Marguerite, m. 1840 Anselme LeBlanc

 

(À suivre)

 


LIEU HISTORIQUE DE BEAUMONT

ANNÉE 1997

 

Le Père Sylvio Doiron, curé de la paroisse religieuse de Pré-d’en-Haut a formé un comité d’administration du Site Historique de Beaumont.  La paroisse est propriétaire de ce site.  La première réunion du comité avait lieu à Pré-d’en-Haut le 18 février 1997.  Les personnes présentes à la réunion étaient très intéressées à se mettre en marche vers différents projets.  Le comité se rencontrera une fois par mois afin de continuer son plan d’action. 

 

Voici les membres de ce comité:  Sylvio Doiron, c.s.c., Normand LeBlanc, Jackie LeBlanc, Roland et Rosemonde Michaud, Francis Auffrey, Clarence Thériault, Béatrice Gautreau et Patricia Utley.

 

1.         Un nouveau clocher pour la chapelle a été installé au mois de mai.  Le presbytère a été réparé au complet et est maintenant  occupé par une personne qui y demeure à plein temps afin de sécuriser le site.

 

2.         On décide d’organiser des soirées de musique et de chants qui seraient présentées à la chapelle Ste-Anne de Beaumont une fois par semaine pendant les mois de juillet et août.  Un feuillet publicitaire fut préparé pour annoncer le programme d’été, ce qui comprend ces soirées qui étaient intitulées “les soirées du mercredi à Beaumont”, ça été un vrai succès.

 

3.         Tous les dimanches à 4h00 la messe était célébrée par le Père Sylvio Doiron.

 

4.         La neuvaine Ste-Anne, animé par le Père Sylvio Doiron, avait lieu du 17 au 26 juillet.

 

5.         On a eu un projet d’été, lequel nous a permis d’avoir une jeune étudiante comme guide et interprète à la chapelle Ste-Anne de Beaumont.  Elle rapporte avoir rencontré beaucoup de gens de différents pays (Canada, France, États-Unis), qui étaient intéressés à ce beau paysage et à la petite chapelle et son histoire.

 

Jacqueline LeBlanc

Membre du comité Site Historique de Beaumont



DOCUMENT 1793

ACHAT DE TERRAIN

 

No 478            John Downing to Rev. Tho. LeRoux

Registered 18 Jan. 1793

on oath of C...McMonagh

by A. Botsford Reg.

 


Know all men by these presents that I John Downing of Dorchester in the County of Westmorland and Province of New Brunswick Farmer for and in consideration of five pounds lawful money of the said province to me in hand paid by the Reverend Mr. Thomas LeRoux the receipt whereof is hereby acknowledged have bargained sold conveyed and confirmed ans by these presents do grant bargain sell convey and conform unto the Reverend Mr. Thomas LeRoux and to his heirs and asigns all that certain right or track of land situated laying and being on the north side of the river Shediack in the township county and province aforesaid and bounded according to the prescriptions of the grant granted to me and known by No six containing two hundred acres more or less.  To have and to hold the said track of land and premises above mentioned with all the app  tenances priviledges and perquisites thereunto belonging unto the said Reverend Mr. Thomas LeRoux his heirs and assigns forever subject to the conditions and limitations of the grant mentioned and ex      of and concerning the same.  And I the said John Downing for myself my heirs and assigns do by these presents covenant and agree to and with the said Reverend Mr. Thomas LeRoux his heirs and assigns that I am well and truly seised of the said premises and have good right and lawful authority to bargain and sell the same as in manner and form above mentioned, and that the same are said of and from all former incumbrance whatsoever, and that the Reverend Mr. Thomas LeRoux his heirs and assigns shall and may forever hereafter quietly and peaceably hold occupy possess and enjoy the same without let hindrance or molestation.  And Margaret the wife of the said John Downing in consideration of the premises doth hereby fully and voluntarily release and relinquish all right of owner in and to the premises above mentioned and every part thereof unto the said Reverend Mr. Thomas LeRous his heirs and assigns forever.  In witness whereof we have hereunto set our hands and seals this 1st day of October in the year of our Lord one thousand seven hundred and ninety two and in the thirty seven year of his Majesty’s Reign.

in the presence of                                  John Downing

Cornelius McMonagh               Margaret Downing

Thomas Chandler

Received of Reverend Mr. LeRoux the sum of five pounds lawful money of this province which is in full satisfaction of the aforsaid         my hand in presence of Cornelius McMonagh.

 


Notes re:          terrain acheté par l’abbé Thomas

 Leroux

 

1.         Le territoire desservi par l’abbé Thomas Leroux s’étendait de Cocagne à Menoudy.  Au mois de juin, 1793, il envoyait, par l’intermédiaire de l’abbé Bourg, une lettre à l’évêque de Québec dans laquelle il lui disait: “Comme je me vois hors d’état de pouvoir desservir mon cher troupeau, je prie Sa Grandeur (Mgr Hubert) de vouloir bien songer à me remplacer au plus tôt.”

 

2.         Six mois plus tôt, soit le 18 janvier, 1793, il se portait acquéreur d’une terre de 200 acres à l’actuel Grand Digue, i.e., sur la rive nord de la rivière de Shédiac.  Avait-il l’intention de s’y établir, une fois libéré de sa tâche de curé à Memramcook?

 

Donatien Gaudet

 


ÉTABLISSEMENT D’ÉGLISES À MEMRAMCOOK

 

par Donatien Gaudet

 

1.         Selon le P. Philéas Bourgeois, “vers 1780 les missionnaires font des visites de plus en plus fréquentes et plus longues à Memramcook, et c’est vers ce temps-là que fut construite la première église (à la Montain)”.

 

2.         Par ailleurs, le P. Joseph Fiset, c.s.c. affirme “qu’en 1782, la première église depuis le dérangement fut érigée par l’abbé Joseph-Thomas-François Leroux, qui arriva à Memramcook cette année-là même”.

 

3.         Dans ses “Notes sur les origines de Memramcook”, Vital Gaudet écrit que “l’église (de la Montain) fut construite en 1780 et détruite par un incendie en 1795”.

 

4.         Dans “Memramcook, Initiation historique”, nous lisons ce qui suit:  “d’après l’historien Paul Surette, on a dû attendre à 1782 pour avoir une deuxième église à Memramcook.  Celle-ci fut construite sur la rive ouest de la rivière Memramcook.  Plus précisément, elle était sur la route qui nous mèneprésentement à la Montain.  Il semble que l’église commençée par l’abbé Bourg fut complétée par l’abbé Joseph-Thomas Leroux...”

 


5.         Encore, selon le P. Philéas Bourgeois, la dite église aurait été construite sur le terrain de Gabriel à Jacques Léger.  (Note:  les titres de propriété (“deeds”) au Nouveau-Brunswick sont conservés à partir de 1785 et une recherche des titres entre 1785 et 1800 + n’a révélé aucun transfert de propriété en

ce sens). N.D.L.R.

 

6.         Nous savons que le premier curé résident de Memramcook, l’abbé Thomas Leroux, est arrivé à Memramcook en 1782 et qu’il décéda le 10 mars, 1794.  Il fut remplacé, quelque temps plus tard, par l’abbé Thomas Power.  Étant donné que l’incendie de l’église eut lieu en 1795, se peut-il que ce dernier ait été là, à ce moment-là?  Rien ne semble l’indiquer de façon nette et précise.

 

7.         Ce que nous savons, toutefois, c’est qu’après l’incendie de 1795, une église (ou chapelle) temporaire fut érigée là où est situé le clocher de l’église actuelle, à Saint-Joseph.  Ce site fut choisi après discussions et à la majorité des voix, semble-t-il.

 

8.         À cette époque, il fallait compter sur la présence lointaine, mais combien influente du Major Joseph-Frederick-Wallet Desbarres, celui-là même qui, à l’insu des

Acadiens, avait obtenu d’immenses concessions de terres, notamment à Memramcook.


9.         Si, comme certains l’affirment, l’église de la Montain fut érigée (à l’insu de Desbarres) sur un terrain “occupé” par Gabriel à Jacques Léger, il n’en fut pas de même lorsqu’il s’est agi d’en construire une nouvelle plus au sud, à Saint-Joseph plus précisément.  Mais n’anticipons pas, car la construction d’une église “permanente” devait attendre.  Et, en attendant, l’on procéda à la construction d’une église temporaire dès 1796, donc peu de temps après d’arrivée de l’abbé Thomas Power.

 

10.       En 1803, donc sept années après la construction de cette église temporaire, le premier évêque de Québec, s’est rendu compte de l’état pitoyable de l’édifice en

question.  Le Moniteur (Vol XX, no 23, 1886) rapporte que “Mgr Pierre Denault... après avoir confirmé, ordanna de mettre l’église à l’abri du vent et de la pluie...”  Mais il n’a pas jugé opportun d’imposer au curé malade qu’était l’abbé Power la tâche de faire construire une nouvelle église.  Il appartiendra au successeur de Mgr Denault (Mgr Plessis) d’ordonner au successeur de l’abbé Power (l’abbé Ciquard) de voir à la construction d’une église selon des plans précis.

 

(À suivre)

 


COMITÉ DE GÉNÉALOGIE

 

La Société historique de la Vallée de Memramcook vient de former un comité de généalogie dont les membres sont:  M. Edmond Babineau, Mme Béatrice Boudreau, Mme Rose-Anna LeBlanc, M. Raymond A. Léger, M. Raymond Gaudet.

 

Les buts de ce comité sont:

 

1.         Aider toute personne et groupe originaires de Memramcook qui seraient intéressés à faire des recherches généalogiques;

 

2.         Avoir la liste des noms des familles qui demeuraient dans la région de Memramcook avant la déportation;

 

3.         Faire les démarches nécessaires en vue de l’érection d’un monument commémoratif en signe de reconnaissance de ces pionniers;

 

4.         Recherches pour trouver le lieu d’origine de nos ancêtres;

 

5.         Avoir à la disposition du Comité le répertoire que M. Jean Bernard prépare pour la paroisse à partir des premiers registres;

 

6.         Reproduire les cartes indiquant les endroits où demeuraient nos ancêtres avant la déportation, soit à Memramcook ou ailleurs;

 

7.         Encourager les réunions de familles désireuses d’avoir plus de précisions sur leur généalogie;

 


8.         Faciliter les rencontres générales annuelles des familles à Memramcook;

 

9.         Se procurer le plus de recherches généalogiques possible;

 

10.       Autres...

 

LISTE DE MEMBRES

 


MEMBRES À VIE

 

Cormier, Carmel

Dupuis, Gladys

Dupuis, Walter

Gaudet, J. Roméo, Rev.

Gaudet, Vital

Gautreau, Gérène

LeBlanc, Maurice

Léger, Maurice

Savoie, Nicole

 

MEMBRES HONORAIRE À VIE

 

Gaudet, Donatien

Gauthier, Jacques Me.

Surette, Paul

 

MEMBRES BIENFAITEURS

 

Dupuis, Léonce

Gaudet, Gérard R.

Gionet, Alcide

Landry, Francis

 

MEMBRES DÉCÉDÉS EN 1996/1997

 

Boudreau, Edgar

Cormier, Émile

Gaudet, Gustave

Gaudet, Marie R.

Johnson, Éliane

Richard, Antoinette

Wade, Clarence

 

ÉCHANGES & ARCHIVES

 

Acadian Genealogy Exchange

Bibliothèque de l’Assemblée législative

Bibliothèque Nationale du Canada

Centre d’Études Acadiennes

La Fédéradion acadienne du Québec inc.

Les Amitiés acadiennes

Société Historique du Comté de Restigouche

Société Historique Machault Inc.

Ven’d’est


MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

Utley, Patricia, présidente

Boudreau, Anita, vice-présidente

Gaudet, Aurélia, secrétaire

LeBlanc, Normand, trésorier

LeBlanc, Adolphe, directeur

Arsenault, Lorette, conseillère

Bastarache, Aldona, conseillère

Boudreau, Florence, conseillère

Gaudet, Thérèse G., conseillère

Landry, Gérald, conseiller

LeBlanc, Léon, conseiller

Léger, Benoît, conseiller

Léger, Raymond A., conseiller

 

MEMBRES ORDINAIRES

 

Albert, Thérèse

Allain, Annette

Allain, Marie Hélène

Arsenault, Alfreda

Arsenault, Zoël

Arsenault, Marie-Ange

Arseneault, Roberte

Association des Locataires du Foyer St-Thomas

Auffrey, Jean-Marie, Dr.

Auffrey, Paul

Babineau, Edmond

Babineau, Francine

Babineau, Marguerite

Belliveau, Anne-Louise

Belliveau, Germaine

Belliveau, Jeanne

Belliveau, Joseph

Belliveau, Laurie

Belliveau, Laurie

Belliveau, Normand

Belliveau, Paul

Besse, Yvonne

Bibliothèque Publique de Memramcook

Bibliothèque Publique de Moncton

Boudreau, Antoinette

Boudreau, Béatrice

Boudreau, Hector

Boudreau, Jeanne

Boudreau, Louis-Joseph, Rev.

Boudreau, Marie

Bourgeois, Annette

Bourgeois, Claude

Bourgeois, Éveline

Bourgeois, Jeannine

Bourgeois, Marie

Bourgeois, Paul-Eugène

Bourgeois, Phyllis

Bourgeois, Thérèse

Bourque, Armand

Bourque, Claudette

Bourque, Dora

Bourque, Laurie

Bourque, Marie

Bourque, Marie

Boyd, Thérèse

Breau, Dolores

Bujold, Donalda

Gautreau-Burke, Géraldine

Charron, Bertholet

Cormier, Alphonse

Cormier, Alphonse P.

Cormier, Alyre H.

Cormier, Arthur

Cormier, Bertrand

Cormier, Clarence

Cormier, Florence

Cormier, Francis

Cormier, Germaine

Cormier, Huberte

Cormier, Léonel

Cormier, Louise

Cormier, Louis-Marie

Cormier, Marie-Louise

Cormier, Murielle

Cormier, Ovila

Cormier, Paul

Cormier, Sifroid

Cormier, Thérèse

Cormier, Yvon A.

Doiron, Sylvio, Rev.

Duguay, Carmelle


Duguay, Oscar

Dupuis, Antoine

Dupuis Dollard

Dupuis, Doris

Dupuis, Majella

Dupuis, Paul Émile

Dupuis, Winnita

Ferme Bourgeois Farm Inc.

Forest, Léonard

Fougère, Zoël

Foyer Dr. Camille E. Gaudet

Gagnon, Réjean

Gaudet, Adéodat

Gaudet, Alberta

Gaudet, André

Gaudet, Aurèle

Gaudet, Aurère E.

Gaudet, Bernard

Gaudet, Bernadette

Gaudet, Bernadette Sr.

Gaudet, Clément

Gaudet, Délina

Gaudet, Denis I.

Gaudet, Gérard H.

Gaudet, Gisèle Y.

Gaudet, Hector

Gaudet, Henri-Paul

Gaudet, Huberte

Gaudet, Jean

Gaudet, Jean

Gaudet, Jude

Gaudet, Léo-Paul H.

Gaudet, Léopold F.

Gaudet, Louis-Arthur

Gaudet, Louise Y.

Gaudet, Olivon

Gaudet, Paul-Eugène

Gaudet, Pius C.

Gaudet, Prémilia

Gaudet, Raymond Z.

Gaudet, René R.

Gaudet, Robert L.

Gaudet, Robert Y.

Gaudet, Thérèse

Gaudet, Thérèse O.

Gaudet, Thérèse F.

Gaudet, Valmont

Gautreau, Anita

Gautreau, Cléophas

Gobbi, Irene (Richard)

Gould Phyllis

Hétu, Normand

Landry, Charles

Landry, Edgar

Landry, Émery

Landry, Hélène

Landry, Lucille

Landry, Normand

Landry, Paul

Langis, Marcel

LeBlanc, Alma

LeBlanc, Alonzo

LeBlanc, Anna

LeBlanc, Anne Marie

LeBlanc, Anita

LeBlanc, Antoinette

LeBlanc, Arthur

LeBlanc, Bernard R.

LeBlanc, Bertha

LeBlanc, Bertrand

LeBlanc, Charles

LeBlanc, Claire

LeBlanc, Clovis

LeBlanc, Corinne

LeBlanc, Dollard

LeBlanc, Don

LeBlanc, Donald

LeBlanc, Dora

LeBlanc, Dorine

LeBlanc, Doris

LeBlanc,.Doris

LeBlanc, Edgar A.

LeBlanc, Édouard A.

LeBlanc, Euclide H.

LeBlanc, Eudore

LeBlanc, Fernande

LeBlanc, Gérard

LeBlanc, Gérard W.

LeBlanc, Gilbert

LeBlanc, Henri

LeBlanc, Hermance

LeBlanc, Jackie


LeBlanc, Jean E.

LeBlanc, Joël

LeBlanc, Joseph

LeBlanc, Laurie J.

LeBlanc, Léonard J.

LeBlanc, Léo-Paul Rev.

LeBlanc, Lomer

LeBlanc, Marcel Denis

LeBlanc, Nellie

LeBlanc, Nicole

LeBlanc, Normand A.

LeBlanc, Oliva

LeBlanc, Patsy

LeBlanc, Pius Y.

LeBlanc, Prima

LeBlanc, René

LeBlanc, Roger

LeBlanc, Roland C.

LeBlanc, Ronald

LeBlanc, Rose-Anna

LeBlanc, Ulysse, Rev.

LeBlanc, Ulysse

LeBlanc, Victor

LeBlanc, Yolande

LeBlanc, Yvonne Sr.

Legendre, Béatrice

Legendre, Guy Rev.

Léger, Alban

Léger, Benoît

Léger, Blanche

Léger, Camille

Léger, Charles-Auguste

Léger, Honorable Claudius I.L.

Léger, Diane Carmel

Léger, Dorine

Léger, Edna

Léger, Éliza

Léger, Francis

Léger, Gérard P.

Léger, Gérard S.

Léger, Guy Rev

Léger LeBlanc, Hélène

Léger, Jean-Guy

Léger, Joseph-Édouard

Léger, Léandre

Léger, Léonard

Léger, Léo-Paul

Léger, Lorraine

Léger, Louise

Léger, Marielle

Léger, Michel

Léger, Pamphile

Léger, Rachel

Léger, Raymond E.

Léger, Robert Dr.

Léger, Roméo

Léger, Thérèse

Léger, Ulysse

Léger, Yvonne

Légère, Alyre

Légère, Ike

Maillet, Stella

Melanson, Angela

Melanson, Carmelle

Melanson, Thérèse

Melanson, Yvon

Morrison, Alva

Nadeau, Conrad L.

O’Donnell, Greg

Poirier, Gérard

Poirier, Germaine

Richard, Aurore

Richard, Célina

Richard, Diane

Richard, Gilles

Richard, Ida

Richard, Lorenzo

Richard, Oscar

Robichaud, Claudette

Robichaud, Della

Sapp, Claudette

Savoie, Guy N.

Société Historique Acadienne

Utley, Suzanne

Village de Memramcook

Ville de Dieppe

Young, Rita B

 


ÉQUIPE DES CAHIERS

 

Aurélia Gaudet                                     recherche, rédaction et révision

Patricia Utley                                        mise-en page

Adolphe et Géraldine LeBlanc              distribution

 

L’équipe de rédaction tient à remercier M. Régis Brun et M. Donatien Gaudet pour leur contribution à ce Cahier.